2)Influence sur la population.

Si la mafia est devenue aussi puissante c'est aussi grâce à l'influence qu'elle avait sur la population. En effet, la mafia tissait des liens avec de nombreuses personnes ou organismes tel que par exemple des comptables pour Al Capone qui effaçait toutes les traces possibles pour ne pas qu'il soit inculpé pour fraude fiscal ce qui cependant le fit condamner.

arrestation-de-al-capone.jpg

On peut aussi noter que la mafia s'implantait directement dans les grèves, ainsi grâce à celles-ci, elle faisait pression sur les entrepreneurs pour les racketter en les menaçants de paralyser leur production et les transports, et inversement pour briser les grèves.

La Cosa nostra influe également sur les témoins de crimes qu’elle soudoie, élimine ou menace. Effectivement, dans la revue l’Histoire de février 2009, Romain Huret dit au sujet d’Al Capone que «  personne ne veut témoigner contre lui », les gens ont bien trop peur des représailles. Al Capone, l’homme d’affaire de génie incarne aux yeux de beaucoup de personnes le « rêve américain »  et attire les convoitises. En effet, toujours dans la même revue, Huret nous apprend que « 50 000 citoyens, dont la majorité habitent dans le quartier de Capone, annoncent en 1929 qu’ils ne veulent plus payer leurs impôts ! ».

La mafia embrigade aussi de nombreux jeunes étudiants attirés par la criminalité et l’argent facile. La population fait face à une violente crainte de se promener dans la rue ou d’aller faire ses courses, elle vit la peur au ventre quotidiennement.

La mafia achète quelques fois des commerçants et des ouvriers, elle donne du travail à certains pour qu'ils se sentent redevables. Ces activités permettent d'obtenir le silence de la population mais pas tout le temps. Quelques fois, des personnes décident de se rebeller en ne payant pas le Pizzo par exemple, en créant des pétitions, des livres, articles de journaux, critiquant les méthodes cette mafia de l'ombre...

La mafia imposait  souvent à des commerçants un don d'argent en échange d'une protection. Ce qui refusait risquaient la mort, des sévices corporelles ou materiels comme voir la vitrine de leur magasin brisé ou bien leur magasin détruit à l'aide de bombes. La mafia était même prête à tuer des innocents. Les enfants étaient eux aussi très influencé par la mafia. D'après certains témoignages, les jeunes étaient comme fascinés par la mafia, voyant souvent ces hommes dans de belles voitures avec des vêtements très coûteux et jamais à court d'argent, ils avaient envie de faire comme eux.

La mafia exerçait aussi son influence à travers les médias, en effet elle paraissait souvent dans les journaux. Certains, comme Al Capone, étaient même considérés comme des "stars". Celui-ci figurait en effet sur de nombreuses photos au côté de personnes célèbres telles Gandhi ou Henry Ford. Il passait de ce fait pour une sorte de bonne personne, un businessman.

Al Capone fut aussi une grande source d'inspiration pour par exemple le cinéma et cela à l'époque comme de nos jours, en effet on peut noter "Scarface"  de Ben Hecht en 1930, où  Al Capone fût appelépar Hollywood pour jouer le rôle principal.

On peut aussi également le film "les Incorruptibles" de Brian de Palma en 1987.

Il fut aussi une source d'inspiration pour de nombreux auteurs tel que Fred Pasley ou bien encore dans le domaine de la bande-dessinée avec "Tintin en Amérique" de Hergé. L'influence d’Al Capone fût donc énorme à l’époque.

Il avait beau être un gangster il était adulé par la population et était l'un des plus grands centres d'intérêts des médias.

 

Page précédentePage suivante

3 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Date de dernière mise à jour : mardi 12 Juin 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site