2) Les revenus et ressources financières.

 revenus-mafia-2007(seul relevé trouvé)

Le financement mafieux se divise en deux grandes parties très liés, l’argent gagné illégalement peut servir à créer des entreprises légales, de la même manière, alors que la production d’un produit sera légale sa vente sera illégale. Nous parlerons d’abord de la partie illégale de l’économie de la mafia.

 

L'activité illégale est la plus grosse source de revenus de la Mafia. 

revenus-illegaux.png

Cependant cette dernière exerçait bien d'autres activitées considérées comme illégales (en 1920). Certaines ont néanmoins disparu comme indiqué dans le tableau de haut de page. 

D'autres sources principales de revenus illégaux(en 1920):

-Les assassinats (contrats d'assassinat)

-Le racket

-La traite d'êtres humains

-Les trafics (d'armes, de déchets de drogue, de cigarette etc...)

-Les cambriolages (œuvres d'art)

-La contrebande d'alcool (notamment durant la Prohibition)

-Les braquages

-Le trafic de drogue

 

Ces activitées ne sont qu'un petit échantillon de celles effectuées par la mafia!

 

Ces activités sont omniprésentes dans la société américaine, ceux qui en sont témoins  ou les subissent se taisent car la loi du silence est la première règle à respecter en tant que victime ou témoin sous peine de menaces, voire de mort.

Nous voyons sur cette vidéo un homme se faire abattre de sang-froid, la seule témoin ne réagit pas et s'en va.. 

 

 

Nous allons maintenant étudier deux des principaux domaines de revenus illégaux de la mafia : Le Pizzo et la prostitution.

 

Le Pizzo

 

Le Pizzo est la base de l'économie mafieuse. Il consiste en l'imposition de revenus aux commerçants en échange de leur "protection". Les commerçants risquaient de voir leurs vitrines brisées et leurs marchandises volées dans le cas où ils refuseraient cet accord illégal.

La prostitution


Alors que la prostitution et la pornographie sont au départ proscrites aux mafieux en Sicile, les mafieux américains décident d’exploiter les ressources de ce domaine. La prostitution connut son apogée sous Big Jim Colosimo qui avait une centaine de bordels à Chicago entre 1910 et 1920 ce qui engendra des millions de dollars de bénéfices.

 

L’économie de la mafia est donc divisée en deux domaines : l’économie légale (mafieuse) et l’économie illégale, cette dernière étant la plus rentable et permet de financer les entreprises légales de la mafia.

Les ressources de l’économie légale sont issues d’une activité illégale ou non.

On peut prendre pour exemple le cas du blanchiment d’argent, celui-ci  consiste à dissimuler la provenance d'argent acquis de manière illégale, afin de réinvestir dans des activités légales.

Ainsi les mafieux investissent le fruit de leurs activités illégales, ce qui leur permet d’éviter d’être saisis de leurs biens par la Justice ou le Fisc.

Les domaines de prédilection de ces investissements sont en général les casinos, les restaurants ou tout lieu où beaucoup d’argent circule de façon continue.

Les entreprises légales financées par des fonds illégaux sont très difficile voire impossible à distinguer des autres entreprises légales.

 

Tous ces éléments permettent de conclure que la mafia était une sorte de petite société dans laquelle une économie était mise en place et était la plupart du temps illégale. De plus, les mafias étaient en concurrence et avaient des quartiers biens précis où ils réalisaient leurs activités. Toutes ces activités participaient à leur revenu qui s’élevait à des sommes colossales qui créaient l’admiration de certaines personnes et permettaient de ce fait la corruption des hommes politiques et le silence de la population. C’est d’ailleurs ce que nous verrons plus en détail dans la prochaine partie.

 

 

Page précédentePage suivante

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Date de dernière mise à jour : mardi 05 Juin 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site